• Exclusivité web !
Thés Sombres 黑茶 heicha

En stock

CCK1012/2017

Huang Pian Sheng Pu Er (cru) en tube

Livraison offerte à partir de 39€ d’achat

5,59 €

Paiement sécurisé

Add to Wishlist Ajouter à ma liste d'envies

Vous devez être connecté à votre compte client
Array
(
    [0] => Array
        (
            [name] => Temperature
            [value] => 95°C à 100°C
            [id_feature] => 9
            [position] => 0
        )

    [1] => Array
        (
            [name] => Temps d'infusion
            [value] => 1 min
            [id_feature] => 7
            [position] => 1
        )

    [2] => Array
        (
            [name] => Dosage
            [value] => 5 à 6g Pu Er en GFC
            [id_feature] => 8
            [position] => 2
        )

    [3] => Array
        (
            [name] => Moment
            [value] => Journée
            [id_feature] => 10
            [position] => 4
        )

    [4] => Array
        (
            [name] => Préparation recommandée
            [value] => Gong Fu Cha
            [id_feature] => 21
            [position] => 5
        )

    [5] => Array
        (
            [name] => Type de thé
            [value] => Sombre
            [id_feature] => 11
            [position] => 8
        )

    [6] => Array
        (
            [name] => Pays d'origine
            [value] => Chine
            [id_feature] => 12
            [position] => 9
        )

    [7] => Array
        (
            [name] => Récolte manuelle
            [value] => Garantie
            [id_feature] => 19
            [position] => 12
        )

    [8] => Array
        (
            [name] => Fait à la main
            [value] => Garantie
            [id_feature] => 22
            [position] => 15
        )

)
1
Temps
d'infusion
1
Température
d'infusion
95 à 100
Moment de
la journée
Journée
Dosage 5 à 6g Pu Er en GFC
Pays Chine
Plantation
manuelle
Garantie
Récolte
manuelle
Garantie
Préparation
recommandé
Gong Fu Cha
Type de thé Sombre
Description
Huang Pian se traduit par feuilles jaunes.
Il s’agit en fait de feuilles jaunies que souvent le producteur trie et met de côté lorsqu’il vérifie la qualité de son maocha. 
Pour faire du Pu Er, on cueille jusqu’à 4 feuilles en-dessous du bourgeon, et lors du traitement, les feuilles les plus basses, qui sont aussi les plus dures et les plus épaisses, résistent moins bien au roulage. Elles cassent ou bien s’enroulent mal et donne au produit fini un aspect moins homogène. Elles ne correspondent pas au «standard» et sont écartées pour la fabrication des galettes destinées au marché. 
Les producteurs ne les jettent pas pour autant parce qu’elles ont une concentration aromatique souvent plus forte que les jeunes feuilles et font de très bons thés, plus tanniques. Ils les utilisent pour leur consommation personnelle, compressées en galette ou à l’intérieur d’un tube de bambou. 
C’est un peu comme les «vilains» fruits ou légumes qui ne finiront jamais sur les étales de nos magasins parce que leurs formes sont imparfaites. Ils n’en sont pas moins gouteux. 
Les Huang Pian font des Pu Er cru très intéressants qui vieillissent admirablement. Essayez !


Le Sheng Pu Er 

Dénommé également "Cru", est le Pu'Er au mode de fabrication traditionnel. C'est un thé post-fermenté de façon "naturelle". En effet, il est fabriqué de sorte à ce que le développement de la fermentation bactérienne (spécificité de ces thés) se déclenche après le traitement des feuilles. Compressées ou en vrac, les feuilles, encore vertes au début du processus de vieillissement, sont "travaillées" (fermentation)  dans le temps par des micro-organismes. Il en résultera une évolution (oydation) plus ou moins lente de la couleur, et des saveurs et arômes du thé. Selon les conditions de conservation, plusieurs années seront nécessaires avant que ce type de Pu'Er n’atteigne sa maturité.

Thé et Santé

Utilisé par la médecine traditionnelle chinoise, le Pu'Er, thé oxydé et fermenté, a longtemps été utilisé comme boisson essentielle par les minorités et populations nomades vivant dans des régions frontalières ou éloignées. Ces populations se nourrissaient essentiellement de viande séchée très grasse, beurre, pour supporter les grands froids, l'altitude et le manque de légumes et fruits. Ce thé leur permettait d’équilibrer leur régime alimentaire en luttant contre l'accumulation de graisse. La médecine occidentale reconnaît aujourd’hui au thé sombre chinois, famille du Pu'Er, des vertus dépuratives, notamment : régule l’organisme, favorise la digestion, contribue également à éliminer le mauvais cholestérol.