Types de Famille

Les Maisons de Thé UNAMI vous propose de découvrir notre sélection par grandes familles de thé, thés aromatisés et autres plantes, tisanes ou infusions.

Thés Verts 绿茶 lücha

Le thé vert est un thé non oxydé dont les principaux pays producteurs de thé de qualité sont la Chine 绿茶 lücha, la Corée et le Japon. Le taux d'oxydation est inférieur à 10%, aussitôt cueillis, ils sont en Chine fixés (cuits) à haute température pour neutraliser l'enzyme oxydase responsable de la coloration des phénols. Une seule et même plante produit aussi des thés verts que les autres familles de thés ! le thé blanc (le moins transformé),...

Thés Blancs 白茶 baicha

Le thé blanc, 白茶 baicha, est un thé dont les feuilles ne subissent que deux opérations : un long flétrissage et un séchage au soleil. Le processus est simple mais délicat pour éliminer l'enzyme oxydase, qui provoque une légère oxydation naturelle. Les thés blancs sont une spécialité chinoise de la Province du Fujian. Pour les Chinoises, le thé blanc est un thé de beauté, qui contient du sélénium, favorisant l'élasticité de la peau.

Thés Jaunes 黄茶 huangcha

Les thés jaunes,黄茶 huangcha, restent encore largement méconnus. La traduction littérale du nom désignerait tout simplement un thé vert ayant mal vieilli. Mais, à l’opposé, on dit aussi que la couleur des thés jaunes serait liée au fait que le jaune était réservé à l’Empereur, à qui les meilleurs thés, de toutes couleurs, étaient attribués, et dès lors qualifiés de « jaunes ». Dans quel cas les thés « jaunes » auraient donc été à l’origine des...

Thés Bleu-Vert Wulong Oolong 青茶 qingcha

On appelle « bleu-vert » les wulong 青茶 qingcha, ou bien encore l'anglicisme Oolong, par référence à la fois à la couleur des feuilles avant infusion et à celle de la liqueur obtenue, qui varient toutes deux beaucoup selon les crus. Les wulong (ou oolong en anglais) sont apparus sous la dynastie Ming, au XVIe siècle, en Chine du sud (Fujian, Guangdong et aussi Formose-Taiwan). Les wulong sont souvent obtenus avec des feuilles plus mûres et...

Thés Rouges 红茶 hongcha (les "noirs" Chinois)

Les Chinois ont nommé « thés rouges » 红茶 hongcha, les thés oxydés, (on dépasse les 80-90% d'oxydation) en référence à la couleur plus ou moins cuivrée de leur liqueur et non pas la couleur de leur feuille. La durée de la phase d’oxydation est de quelques heures et varie selon les conditions climatiques, l’humidité et la chaleur. C'est la même famille que les blacks teas des occidentaux. Il ne faut surtout pas confondre ces véritables thés...

Thés Noirs ou "English Black Teas"

Thés blancs, jaunes, verts, rouges, noirs… une seule et même plante ! Jusqu’aux découvertes de Robert Fortune dans la seconde moitié du XIXe siècle, on a cru que les différentes « couleurs » du thé correspondaient à des variétés différentes d’arbustes. Et pourtant, tous les thés sont bien obtenus à partir d’une seule plante ; le traitement fait la différence et permet de produire du thé blanc (le moins transformé), jaune, vert, bleu-vert,...

Thés Sombres 黑茶 heicha

Dans les années 1990, le marché occidental découvre les thés noirs chinois 黑茶 heicha. Faute de vocable approprié (puisque le mot « noir » est déjà utilisé les thés rouges), nous les désignons alors par « thés sombres » ! Aujourd’hui, nous les appelons aussi Pu’er… Mais tous les thés sombres ne sont pas des Pu’er, surtout quand ils ne viennent pas du Yunnan ou de la région de Pu’er ! Originaires, pour la plupart, de Chine, ces thés sont dits...

Autres Plantes

Nous regroupons dans cette catégorie tous nos produits qui ne sont pas issus du Camelia Sinensis, le théier. Vous trouverez dans cette catégorie du maté (yerba maté) , rooibos, ama cha, diverses plantes, ...

Rooibos

Souvent improprement appelé « thé rouge », y compris par de nombreuses « marques » de thé, le rooibos est en réalité ce qu’on appelle un « faux thé », une plante qui n’a rien à voir avec le thé, même si on la prépare également en infusion. Il doit son nom, qui signifie « buisson rougeâtre » en afrikaans (et qui se prononce « roï-boss »), à la couleur de son infusion et à celle que prennent ses fines feuilles quand il est torréfié. Son nom...

Maté

Cette plante, originaire d'Amérique du Sud, le Yerba Maté (ilex paraguariensis) est produit en Argentine, Paraguay, Brésil, est aussi appelée "Herbe des Jésuites". Riche en caféine, elle a un effet très tonique, cependant consommé en calebasse (fruit évidé et séchée, dénommée également Maté), l'effet est atténué car on remets plusieurs fois de l'eau sur les mêmes feuilles.