Thé de Taiwan (Formose)

Formose (Taiwan) : lorsque l’on parle de thé, on désigne Taiwan par son ancien nom, Formose (la belle île), qui lui fut attribué au XVIe siècle par les Portugais. La culture du thé est plus récente à Formose qu’en Chine continentale.

Un peu...>En savoir plus
Formose (Taiwan) : lorsque l’on parle de thé, on désigne Taiwan par son ancien nom, Formose (la belle île), qui lui fut attribué au XVIe siècle par les Portugais. La culture du thé est plus récente à Formose qu’en Chine continentale.

Un peu d’histoire
Les premiers théiers de Formose sont des plants originaires de la région chinoise du Fujian, qui fait face à l’île. Ces théiers furent plantés à la fin du XVIIe siècle, après la colonisation de Taiwan par l’Empire chinois des Qing (1644-1912). A partir de 1865 la production de wulong commence à être exportée, notamment vers le continent américain et Formose devient la plus importante région productrice de Chine. Mais avec l’effondrement du marché mondial dans les années qui suivent, l’exportation des wulong est freinée. Les producteurs de ce thé septentrional vendent leurs plants dans d’autres régions, où le processus de transformation est modifié, marquant le début de la culture du thé vert dans l’île.

A la fin du XIXe siècle, la production de thé s’est considérablement accrue, du nord au sud de l’île, et le thé est de nouveau largement exporté. L’occupant japonais (1895-1945) va améliorer encore la culture du thé, imposer la mécanisation à grande échelle et même faire venir d’Inde des plants d’assamica, afin de produire du thé rouge. Mais la Seconde guerre mondiale provoque un nouvel effondrement du marché, avant une reprise progressive après la fin du conflit.

L’île est surtout renommée pour ses thés wulong (semi-oxydés). La méthode locale pour les wulong accentue plus fortement l’oxydation que la méthode continentale, allant jusqu’à plus de 70%. Mais en réalité, on trouve aussi sur l’île des thés oxydés « à la chinoise » ou de manière intermédiaire. Les wulong de Formose peuvent être divisés en catégories, de « fine » (la plus standard) à Top Fancy (la plus élevée), en passant par Finest, Choice, Choicest et Fancy. La Chine continentale n’utilise pas ce genre de classification.

Après la séparation des deux Chine en 1949, les Taiwanais, dont beaucoup étaient des réfugiés des régions productrices de thé, ont également commencé à produire des thés verts, selon les méthodes de fabrication qu’ils connaissaient avant la séparation (Tie Kuan Yin, Long Jing, Bi Luo Chun …), ainsi que des thés rouges ou fumés.
>Réduire
Résultats : 9 produits

2017 Dong Pian Si Ji Chun Oolong

Origine: Mingjian, Nantou (centre de l'île) 

7,90 €
> Voir la fiche produit

Gao Shan Hung Shui d'Ali Shan

Ce thé est originaire de la montagne "Ali Shan".

32,90 €
> Voir la fiche produit

Hua Lien Da Yeh 2013 Thé Rouge...

Un must d'exception venu de Taiwan !

10,95 €
> Voir la fiche produit

2015 Jin Xuan de Zhu Shan

Un vrai milky wulong originaire de Taiwan ! Récolte du...

10,90 €
> Voir la fiche produit

2016 Jade Dong Ding 冻顶

 L'un des thés les plus connus de Formose, qui pousse...

10,90 €
> Voir la fiche produit

2017 Wen Shan Bao Zhong 汶山包种

Belle qualité que ce Bao Zhong fleuri en provenance de...

9,75 €
> Voir la fiche produit

Top Fancy Wulong

Belle qualité de wulong en provenance de Taiwan !

12,90 €
> Voir la fiche produit